Le déménagement à Bordeaux en toute simplicité

Déménager dans une nouvelle maison est un défi. Ajoutez des enfants à l’équation et la liste des choses à faire s’allonge, la logistique se complique et le niveau de stress monte en flèche.

Même les bébés réagissent au choc et à la frénésie d’un déménagement facile, en devenant plus irritables ou plus collants que d’habitude. Lorsque les enfants, quel que soit leur âge, sentent la tension de leurs parents monter, ils réagissent en exprimant leur propre anxiété par des gémissements, des bouderies ou des crises de colère.

Mais les enfants ne font pas que réagir au stress parental : Le déménagement à Bordeaux lui-même est difficile pour les enfants, même à partir de 3 ou 4 ans. À cet âge, l’identité des enfants tourne autour de l’endroit où ils jouent, dorment et vivent. Les enfants d’âge préscolaire entretiennent souvent des relations intimes avec des objets tels que leur boîte à jouets ou leur lit, de sorte que le processus d’emballage peut être profondément déstabilisant pour eux. Lorsque les objets qui les ont toujours entourés commencent à disparaître dans les boîtes, il s’agit d’une forme unique d’anxiété de séparation.

Les enfants plus âgés vivent souvent des moments encore plus difficiles, car ils ont développé des liens affectifs au-delà de la maison, avec leurs amis, leurs camarades de classe et leurs voisins. Le déménagement à Bordeaux peut susciter des sentiments de tristesse, de colère et de peur. Il est difficile pour les enfants de dire au revoir.

Conseils pour sauver la santé

 Prenez soin de vous. N’essayez pas d’être un super parent et de tout gérer tout seul. Engagez des baby-sitters pour garder les enfants pendant que vous emballez et débarrassez la maison. Acceptez les offres d’aide de votre famille et de vos amis. Rappelez-vous : si vous vous sentez surmené et dépassé, il vous sera plus difficile de vous occuper de vos enfants.

Communiquez bien avec les enfants lors de votre déménagement à Bordeaux.

 Engagez des conversations fréquentes avec votre enfant pour évaluer ses sentiments sur le déménagement à Bordeaux. Soyez direct : Par exemple, vous pourriez dire : « Tu as l’air malheureux ; es-tu triste de quitter notre ancienne maison ? » Compatissez à sa tristesse de quitter un quartier familier, mais essayez de mettre l’accent sur le positif : « Je sais que notre parc préféré va te manquer, et moi aussi. Mais il y a une grande aire de jeux avec une balançoire à bascule rouge toute neuve juste en bas de la rue de notre nouvelle maison ». Ne vous attendez pas à pouvoir toujours remonter le moral des enfants. Comme nous tous, les enfants ont parfois besoin de se défouler. Si vous ne leur en donnez pas l’occasion, ils vous cacheront simplement leurs véritables émotions et feront face aux mauvais sentiments par eux-mêmes.

Maintenez vos routines.

 En période de transition, la prévisibilité est plus importante que jamais. Respectez donc vos horaires habituels du mieux que vous pouvez. Continuez à raconter votre histoire rituelle à l’heure du coucher ou votre petit déjeuner habituel de crêpes du samedi matin. Attendez d’être bien installés pour introduire de grands changements dans la vie de votre enfant. Ce n’est pas le bon moment pour sevrer un bébé ou commencer l’apprentissage de la propreté, par exemple.

Faites une visite guidée.

Dès que vous savez où vous allez vivre, allez avec votre enfant voir sa nouvelle maison et son quartier. Faites le tour de la ville en voiture et allez voir les parcs, les cinémas, les piscines et les magasins de jouets.

Mettez-le en relation.

 Demandez à un professeur, un entraîneur ou un futur camarade de classe à Bordeaux d’appeler, d’écrire ou d’envoyer un courriel à votre enfant avant le déménagement. Ce contact permet à votre enfant de savoir que les gens attendent avec impatience l’arrivée de votre famille.

Créez des souvenirs. Vous pouvez aider votre enfant à gérer le sentiment de séparation en veillant à ce qu’il conserve des souvenirs de votre ancienne maison. Les projets de bricolage sont un excellent moyen d’y parvenir. Faites un collage ou créez une « boîte à souvenirs » remplie de dessins ou de photos de sa chambre, de la salle de jeux, de la cuisine, etc. Si vous déménagez loin, ajoutez des souvenirs de ses endroits préférés et de ses amis qu’elle ne verra plus. Ou prenez des photos (ou laissez-la les prendre) et classez-les dans un album spécial.

Faites-le participer.

 Votre enfant se sentira plus maître de la situation si vous lui permettez de participer aux préparatifs du déménagement à Bordeaux. Encouragez-le à choisir le papier peint de sa nouvelle chambre, à décider où placer la niche du chien ou à choisir la couleur de votre nouvelle boîte aux lettres. Le jour du déménagement, permettez à votre enfant de vous aider à ranger ses objets préférés dans les cartons de déménagement. S’il maîtrise les lettres, demandez-lui d’étiqueter les boîtes contenant ses affaires. S’il ne sait pas encore écrire, laissez-le décorer les cartons avec des crayons de couleur ou des marqueurs non toxiques.

Faites de grands adieux.

Organisez une soirée pizza d’adieu pour votre enfant et ses amis, ou organisez un repas-partage improvisé pour tous vos voisins. Alors que vous vous préparez à déménager à Bordeaux, créez un rituel spécial pour dire au revoir. Laissez votre enfant souffler des baisers dans tous les coins et recoins de la maison. Encouragez-le à partager un souvenir particulier de chaque pièce pendant que vous faites une dernière visite.

Minimisez le choc pour les enfants.

 Si possible, laissez les enfants passer la journée du déménagement à Bordeaux avec des amis ou un membre de la famille. Prévoyez des activités (comme des jeux et des livres de coloriage) pour les distraire et éviter qu’ils ne se fassent mal aux pieds. Mettez les cartons de déménagement contenant les affaires des enfants en dernier dans le camion, afin qu’ils soient les premiers à être retirés lorsque vous arriverez à votre nouveau domicile. Installez la chambre de votre enfant dès que vous le pouvez. S’il est assez grand, laissez-le vous aider à ranger ses affaires.

Célébrez les nouveaux départs.

Faites quelque chose de spécial pour marquer la première fois que tout le monde est ensemble dans votre nouvelle maison : Allez manger une glace, regardez une vidéo familiale préférée, laissez les enfants « camper » dans des sacs de couchage dans la nouvelle chambre principale. Dès que possible, allez à l’aire de jeux et à la bibliothèque du quartier pour que vos enfants puissent se familiariser avec les nouveaux visages. Faites une promenade en famille dans le quartier, en gardant un œil sur les allées où se trouvent des jouets et des bicyclettes. Et si vous vous sentez d’attaque, invitez les familles avec enfants à une. C’est un premier pas important pour faire de votre nouvelle maison un nouveau foyer.

Social tagging: > >

Laisser un commentaire